Résolution des images et calques

Ce court article est destiné aux artistes qui connaissent peu ou pas l'illustration digitale, il n'est en aucun cas complet et d'autres ressources existent sur le Web pour mieux comprendre le fonctionnement de l'art digital.

  1. - Guide d'achat d'une tablette graphique
  2. - Configuration de la tablette
  3. - Introduction aux tailles d'images et aux calques
  4. - Conseils pour dessiner sur tablette graphique
  5. - Conseils pour peindre sur tablette graphique

Résolution des images

Votre canevas digital, contrairement à une feuille de papier ou à une toile, n'est pas contraint par des limites physiques. Il est par contre limité par la puissance de votre matériel. Lorsque vous travaillez sur du dessin, de l'illustration ou de la peinture digitale, prenez soin de travailler sur un cavenas de plusieurs milliers de pixels de chaque côté. Vous devriez n'avoir aucun souci pour ce genre de taille si vous ordinateur dispose d'au moins 2go de mémoire vive (RAM), mais 4go de mémoire sont recommandés. N'oubliez pas d'utiliser une résolution de 300 pixels/pouces si vous devez imprimer votre réalisation.

N'ayez pas peur d'utiliser de grandes tailles, lors d'une impression les tailles sont étonnamment réduites ! N'hésitez pas aussi à dézoomer et à choisir des tailles de pinceau plus grandes. Lorsque vous serez arrivé au finish, la taille du canevas sera d'une aide précieuse pour ajouter des détails très précis.

Pour du webdesign, la résolution de 72 pixels/pouces convient et n'est de toute façon par pertinente pour nos écrans. Cependant, travailler en grand format est important, entre autres recommandations pour le web design en haute résolution.

Utilisation des calques

Les logiciels de création graphique intègrent tous une fonctionnalité indispensable à la création digitale : les calques. Les calques permettent de créer plusieurs "couches" transparentes que l'on peut superposer à sa guise, changer l'ordre, etc. Cette introduction vous propose quelques conseils pour l'utilisation de calques dans le dessin digital. Les usages des calques pour le webdesign sont extrêmement différents.

Première règle à suivre : ne jamais dessiner sur le calque d'arrière-plan, il doit rester toujours intacte et complètement opaque. La première chose à faire à la création d'un fichier est donc la création d'un nouveau calque, et dessiner ainsi sur un fond transparent. Des corrections peuvent ensuite être apportées en ajouter un calque au-dessus ou au-dessous.

Attention cependant à ne pas ajouter trop de calques, vous pouvez finir par perdre du temps à chercher le calque que vous voulez retravailler. L'organisation en groupes, avec des calques nommés, est essentielle. Une approche simple revient à diviser le dessin en quelques calques de base : "Coutours base", "Détails", "Ombres", "Couleurs base", etc. Vous pouvez travailler sur un calque de base à partir d'un calque supplémentaire, puis le fusionner avec le calque de base une fois le travail terminé. L'organisation des calques en groupes avec un bon nommage marche très bien aussi !

L'approche choisie sur les calques est assez personnelle. Avec une approche plus analytique, vous pouvez garder de nombreux calques qui vous permettront de retravailler une partie précise sans toucher au reste. Cependant, il faut garder en tête les sens traditionnels d'artiste. Un problème dans le dessin peut-être réglé en effaçant une partie et en redessinant celle-ci, plutôt que de travailler sur des calques et sur les effets qui y sont appliqués.

Il est recommandé aux débutants en art digital de commencer avec seulement 3 calques, afin qu'ils puissent travailler plus naturellement. L'exploitation des calques est importante, mais l'approche traditionnelle ne doit jamais être oubliée.

Source inestimable en anglais : Wacom Starter's Guide par Matthew Laskowski

Traduction et mise en page :